Accueil

Pourquoi l’association – French-Road ?

Nous voulons aider notre pays, comme le Président de la République l’a suggéré lors de ses vœux, pour mettre la France sur les rails du tout numérique, d’ici 2022. Nous sommes en effet une petite équipe de départ constituée des premiers pionniers X-Road, pour aider nos administrations, nos entreprises, nos diverses organisations, à se mettre complètement au numérique, à l’instar de certains pays en Europe comme l’Estonie, la Finlande, etc. Le tout en utilisant des plateformes open source d’échange sécurisé des données.

Nous pensons en effet que l’Humanité, après sa révolution agricole il y a 10.000 ans, après sa révolution industrielle il y a 300 ans, aborde maintenant une autre étape de son évolution, où tout sera numérisé. Dans ce domaine, notre pays n’est pas en avance, et le risque est grand qu’à terme nous soyons gérés par les grandes entreprises américaines de technologies comme Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft (les fameux GAFAM), ou les grandes entreprises de technologies chinoises comme Baïdu, Alibaba, Tencent, Xiaomi (les non moins fameux BATX). Les Américains sont déjà largement chez nous  (Microsoft par exemple gère notre Ministère de la Défense et de l’éducation. les exemples ne manquent pas..). Les Chinois arrivent.

En fait, notre analyse est simple. La France et l’Europe, qui est dans le même état, que nous qualifions de « pré-numérique« , se trouvent à portée de l’Asie et des USA. Si nous n’accélérons pas notre transformation digitale, nous serons le terrain de bataille du numérique américain, et du numérique chinois. Ça a déjà commencé et nous n’en sommes qu’au début.

De plus certains de nos membres travaillent dans le domaine de la disruption des langues, d’autres dans la disruption des accords sans tiers de confiance et sans papier. Cela va encore accélérer le processus.

Or, nous avons en Europe une pépite : l’Estonie, qui est le premier pays au monde, reconnu comme tel par les Américains et les Chinois, comme étant le champion « full digital« . Tous ses services publics sont en ligne et ultra sécurisés avec une carte à puce d’identité et une plateforme simple et puissante : La fameuse x-road. Le dossier médical des Estoniens est en ligne (alors qu’en France nous n’avons toujours pas réussi à faire le nôtre), ils votent en blockchain et ils économisent, par mois, l’équivalent d’une tour Eiffel de paperasse car chez eux, plus de papier etc…

Nous pensons donc que l’Estonie doit être un exemple à suivre pour la France et pour toute l’Europe.  Nous n’avons pas l’éternité devant nous, car les Américains comme les Chinois avancent à grande vitesse dans l’intelligence artificielle, les robots, la e-santé, la génomique, etc.

Notre association se propose donc d’amorcer la x-road française, et nous l’appelons la French-Road.

Emmanuel PESENTI
Président de French-Road

La promesse…

Ce n’est pas un vain mot, pour un eCitoyen

Ce qui n’est pas négociable pour un eCitoyen, c’est sa sécurité numérique, et la confiance absolue qu’il doit nourrir envers un interlocuteur afin de pouvoir faire quelque chose avec lui.

C’est au prix de cette confiance digitale, simple à profiter au jour le jour, que la French-Road devient un accélérateur de toutes les envies. Il est alors possible de faire énormément de choses, en particulier, créer de la valeur, demander une aide, un droit, exprimer sa voix, se soigner, ou s’amuser avec l’assurance de vraies personnes que vous connaissez, et en réseau …

En fait, le socle de l’identification et de l’échange des données, permettant de coopérer en toute confiance, n’est qu’un moyen, et surtout pas une fin. A l’image de l’urbanisme des villes, la French-Road n’est que la fondation, le roc sur lequel on peut bâtir des maisons, des piscines, des trains, des gratte-ciels. La vrai finalité est donc ce que l’on en fera.

Ce booster d’activité est de nature à réduire le chômage, créer des vocations, corréler des informations à forte valeur ajoutée (c’est-à-dire prisées sur un marché pour un usage), créer de nouveaux leviers économiques, et enfin réconcilier le eCitoyen avec un eGouvenement qui a bien compris l’intérêt supérieur de « ses clients, le roi eCitoyen », tout en garantissant la connaissance à tout instant de qui accède et utilise nos données avec notre autorisation explicite.

Valeurs en French-Road

La French-Road véhicule des valeurs fortes de e-citoyenneté…

L’Inclusivité

Les procédures d’accès ultra sécurisé sont hyper simples. Le même niveau de difficulté que l’usage d’une carte bancaire avec une puce et un code PIN. Du plus démuni au plus averti, l’usage est le même, pour des finalités innombrables de création de valeur ou de loisir.

La société toute entière est tirée vers le haut.

L’Intelligence collective

A l’ère du numérique, l’intelligence collective est grandement facilitée. Par exemple, ce site a été fait en un weekend par 10 personnes en réseaux, grâce à une messagerie sécurisée, collaborative, un CMS agile et fiable, le tout piloté par notre directrice de la com’, elle-même quelque part en France !

Malheureusement, aujourd’hui, on dénombre encore beaucoup de barrages à la généralisation de l’intelligence collective : la multiplication des mots de passe (34 dans ma vie), les langues (futur eldorado des disrupteurs), les intermédiaires lents et sans valeur ajoutée (vous les connaissez…), etc.

Enfin l’intelligence collective se décline dans la façon d’interopérer avec des outils logiciels. Avant, on allait chercher de l’information, on la stockait et on la traitait. Maintenant on va chercher l’information et on peut la traiter dans la foulée, sans la stocker, ce qui change tout.

La transparence

Avec une France en X-Road, on signe l’arrêt de toute corruption et petits arrangements entre les copains des copains, du coup la confiance est retrouvée.

Pourquoi ? Parce que, qui que nous soyons, nous sommes égaux devant l’enregistrement des actes dans un journal distribué et blockchainé. Impossible, par exemple, que les actes de marché soit bidonnés, ou que quelqu’un accède illégalement à des données sans que cela se sache.

Si quelqu’un accède à vos données sans votre consentement, vous portez plainte en cliquant sur un bouton, et vous gagnez 1 à 2 mois plus tard. Du coup notre société fait attention et devient moins corrompue.

Vidéo – Le changement de civilisation

Interview de Jean-Michel Billaut, expert de la disruption de la société française

Dans le cadre des « Sommets du Digital 2016 », Jean-Michel Billaut (aujourd’hui Vice-président French-Road), explique comment le monde est en train de changer de civilisation et donne son avis sur la e-société déclinée en Estonie sur le modèle X-Road